En quoi les tenues professionnelles contribuent à un environnement de travail sécurisé

Le droit du travail précise que le collaborateur doit être protégé des influences extérieures. C’est la raison pour laquelle des Équipements de protection individuelle (EPI) sont mis à disposition. On associe souvent les EPI aux gants, chaussures de travail ou lunettes de sécurité. On pense aussi parfois à des parkas jaunes à bandes réfléchissantes.

Les tenues professionnelles ou de service répondent à certains objectifs dans l’organisation. Pour de nombreux employeurs, l’identité d’entreprise est importante. Reconnaissance et apparence soignée font partie du budget marketing. Dans le secteur de la santé par exemple, il est agréable pour un patient de pouvoir s’adresser à quelqu’un qu’il peut clairement identifier comme faisant partie du personnel et de le distinguer d’un visiteur.

Le deuxième objectif est le confort du collaborateur. Dans des environnements froids ou humides, le vêtement protège le collaborateur des influences extérieures. Dans divers secteurs, le vêtement doit être adapté à des travaux physiques, pensez par exemple au fait de soulever des patients.

L’objectif le plus important d’une tenue professionnelle est bien sûr la sécurité. Entre autres :

  • Protéger des conditions météo
  • Protéger par exemple de la chute d’une pièce de machine qui, sans vêtement de protection, pourrait blesser la jambe d’un collaborateur.
  • Garantir l’hygiène du collaborateur envers le client ou patient et inversement.

Une étude de 2012 menée aux États-Unis révèle qu’il faut à tout prix éviter d’emmener chez soi des vêtements utilisés dans le secteur médical. De nombreuses bactéries (même résistantes) proliférant sur le lieu de travail peuvent ainsi se retrouver dans la sphère privée du collaborateur. La sécurité ne concerne donc pas uniquement le collaborateur, elle concerne aussi sa famille et d’autres personnes cottoyées – dans les transports en commun par exemple.

COVID-19 et tenues professionnelles

En raison de l’épidémie de Coronavirus, les mesures d’hygiène ont été renforcées dans le monde entier. Ceci, bien sûr, pour limiter au maximum la propagation du virus. Une étude de 2012 menée aux États-Unis révèle qu’il faut à tout prix éviter d’emmener chez soi des vêtements utilisés dans le secteur médical. De nombreuses bactéries (même résistantes) proliférant sur le lieu de travail peuvent ainsi se retrouver dans la sphère privée du collaborateur. La sécurité ne concerne donc pas uniquement le collaborateur, elle concerne aussi sa famille et d’autres personnes cottoyées – dans les transports en commun par exemple.  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4180417/

Solution de distribution de tenues

Un poste de reprise LCT est idéal pour pouvoir contrôler et garantir cette sécurité. Il est possible de contrôler par collaborateur combien de tenues sont retirées et reprises et à quelle fréquence.

Sur demande, un rapport d’indexation sur l’hygiène peut être adapté, mentionnant un indice plus élevé pour des collaborateurs qui ne changent pas régulièrement de tenue, ou qui la conserve trop longtemps, comparés à ceux qui en changent tous les jours. On pourra alors s’entretenir avec les personnes concernées sur leur rapport à l’hygiène.

Le secteur de l’alimentaire utilise souvent des codes couleur. « Jaune » pour le lundi, « Vert » pour le mardi. Le code couleur quotidien permet de contrôler si le collaborateur respecte l’hygiène requise. Un système de distribution automatisé permet de voir quel collabortaeur a changé de tenue. Il est même déjà possible de bloquer un tourniquet ou une porte d’accès à l’atelier à des collaborateurs n’ayant pas été chercher une tenue propre le jour même.
La sécurité du processus et du collaborateur est ainsi garantie. Le système de distribution de LCT-Textilligence assure la logistique et fait faire des économies en termes de stocks dormants et de besoins inhabituels. Comme en cas de présence d’intérimaires, de besoins en changes supplémentaires, ou lorsqu’un monteur externe doit par exemple se rendre de toute urgence à l’atelier. Toutes ces situations se produisent souvent et pouvent être résolues avec un système de distribution LCT.

La même chose est bien entendu valable dans l’industrie.  Les collaborateurs qui ne se sentent pas à l’aise dans leur tenue professionnelle en achètent en douce une autre, non certifiée. Les systèmes de distribution de LCT-Textilligence permettent de voir quels collaborateurs se changent trop peu et doivent être approchés à ce sujet.

Les tenues professionnelles ou de service représentent mieux votre entreprise mais, ce qui est encore plus important, elles contribuent aussi à la sécurité de vos collaborateurs et même parfois de leur famille. Pour éviter de perdre le contrôle de ces coûts, le logiciel de gestion de tenues intégré au système de distribution peut vous aider à obtenir une vue d’ensemble de vos processus. Stocks dormants, analyses par âge etc. Vous contrôlez ce processus et la sécurité de vos collaborateurs.

L’argument technique de l’Inspection du travail ne justifie peut-être pas immédiatement la mise en place d’un système de distribution et de reprise de tenues. C’est un argument qualitatif – parmi d’autres – qui ne se traduit pas directement en économies comparé à ceux ayant un énorme impact financier.

Si vous souhaitez mieux connaître les arguments qualitatifs et quantitatifs relatifs à la mise en place d’un système de distribution de tenues, laissez-nous un message. Nous vous contacterons pour prendre rendez-vous et vous informer des possibilités sans engagement. LCT-Textilligence propose une solution à chaque organisation.